Home Actualités LE M.A.C.A.A.L à MARRAKECH, ECRIN DE CHOIX POUR LA CREATION AFRICAINE

LE M.A.C.A.A.L à MARRAKECH, ECRIN DE CHOIX POUR LA CREATION AFRICAINE

0 416

Photo Fondation Alliances

Actif à MARRAKECH  depuis 2016, le Musée d’Art Contemporain Africain AL Maaden ( MACAAL)  effectue sa véritable « ouverture internationale » en ce début d’année 2018, avec l’exposition  « AFRICA  IS  NO ISLAND » ( 27 fevrier- 24 août)… Une  structure comme le MACAAL est rare en Afrique, et son ambition est grande . C’est  en tout cas l’occasion de présenter à la fois le projet MACAAL et l’exposition , d’autant que de nombreux touristes à Marrakech sont aussi amateurs d’art contemporain!

Musée indépendant à but non lucratif, le M.A.C.A.A.L est né de l’initiative philanthropique de la famille AZRAQ, collectionneurs passionnés d’art africain depuis plusieurs décennies, et  il est directement associé à la FONDATION ALLIANCES.  La raison d’être du MACAAL est de  » montrer l’énergie créatrice et la diversité culturelle de l’Afrique », de la faire connaître et mieux comprendre du public. Le but est donc de présenter et de valoriser le travail  de créateurs africains, qu’ils soient directement issus du continent africain ou de la diaspora, et qu’il s’agisse d’artistes déjà renommés ou de talents émergents. Pour ce faire, le MACAAL  propose une exposition permanente  issue de la Collection Lazraq/Alliances, et il s’attache à organiser au moins annuellement une grande exposition temporaire  ( « AFRICA  IS  NO ISLAND »  en 2018 ).

Le bâtiment d’origine est l’oeuvre de l’architecte Didier Lefort. Pour sa transformation en Musée, il a été fait appel à Jean-François BODIN ( qui avait travaillé sur le Musée Picasso de Paris) ainsi qu’au Cabinet LAZRAQ BRET . La surface d’exposition avoisine 900 mètres carrés, tandis que les jardins couvrent plus de 1000 mètres carrés. Le Musée fait partie de tout un ensemble  (y compris un Parc d’exposition de sculptures monumentales). Il propose à présent aux visiteurs un « Café MAACAL » et un concept store, tandis qu’une RESIDENCE  va s’ouvrir à des artistes sélectionnés.

Le cadre  de « AFRICA  IS  NO  ISLAND  » étant ainsi planté, disons encore quelques mots de l’exposition elle-même. Organisée par la plate-forme de photographie Afrique in Visu, elle présente une exposition collective d’une quarantaine de photographes africains, certains émergents, d’autres connus et établis. Une installation sonore accompagne l’exposition, recréant les bruits de la ville de Marrakech, et  « renforçant le sentiment d’une expérience marocaine commune » chez le visiteur. Le cabinet AZRAQ BRET a travaillé sur la scénographie de l’exposition, proposant une sorte de promenade en médina pour parcourir l’exposition ( dont la Commissaire est Madeleine de Colnet)… Portraits intimes, description des cercles sociaux, évocations écologiques etc….sont proposés par les différents photographes exposés, reflets de leur personnalité et de leur histoire personnelle. L’exposition sera ouverte au public du 27 Février au 24 Août 2018

africaisnotisland-vivitmarrakech_opt

Photo vivre in marrakech

LE SITE www.macaal.org  fournit explications et informations pratiques sur le Musée et sur l’exposition.

 

pas de commentaires

Postez une réponse