Home Actualités QUI L’EUT CRU?!!… BARBIE A 60 ANS...

QUI L’EUT CRU?!!… BARBIE A 60 ANS !!!

   Par Pascale GUISLAIN                                                                                                                          Photo L’Express

 

C’est sans aucun doute la poupée la plus connue au monde, la plus vendue aussi, et sa longévité est purement ahurissante quand     on sait qu’en moyenne un jouet « tient » de 3 à 5 ans. Car BARBIE, elle, côtoie les petites filles ( et pas que!) depuis bientôt 3 générations, 60 ans exactement!… 60 ans et pas une ride, mais quand même énormément de transformations et d’évolutions! Très vite cataloguée stéréotype d’une fille superficielle, voilà que BARBIE serait en passe de devenir  le symbole d’une société en pleine mutation, multiculturelle et fière de ses différences!

BARBIE est née à New-York le 9 mars 1959. Elle a pour parents Elliot et Ruth HANDLER, qui l’ont ainsi baptisée en référence à leur fille Barbara. C’est alors une petite révolution dans le monde du jouet: avec Barbie, les petites filles passent du poupon ou de la poupée classique à la « poupée mannequin ». Du coup, elles peuvent se projeter elles-mêmes dans leurs jeux, et plus seulement en « jouant à la petite maman ». Succès immédiat! La première Barbie est brune, elle ne sourit pas ( il faudra attendre 1971 pour ça!) et regarde un peu en coin. Elle est vendue en maillot de bain, mais on peut/doit acheter habits et accessoires ( chers!) à part.

Quant à ses mensurations, on connaît la polémique: elles sont absolument irréalistes et une femme qui serait ainsi faite serait en état de mort imminente! Il n’empêche, Barbie part à la conquête du monde, commercialisée par MATTEL. Et très vite en fait, BARBIE évolue ou en tout cas, se diversifie. Classiquement, elle devient blonde, coquette ( au moins  70 grands noms de la mode participeront à une garde-robe exceptionnelle!), de plus en plus active ( elle fera bientôt de l’équitation, partira en vacances en camping-car ( rose bien sûr et très encombrant!), n’oubliera pas de faire la cuisine etc… etc…BARBIE entre inexorablement dans le schéma d’une parfaite petite américaine gâtée. Pourtant, dès 1965, BARBIE est aussi astronaute, on l’a oublié!

Longtemps, son univers reste incroyablement machiste. Quand BARBIE se met à parler, c’est une caricature de bêtise qui fait hurler les féministes ( quand elle ne dit pas « c’est dur les maths », elle sort fadaise sur fadaise). Même BARBIE- Ingénieur Informatique est stupide, et doit demander de l’aide à ses collègues masculins pour coder!!!!…et on est pourtant en 2014! MATTEL  doit s’excuser et  retirer des produits de la vente ( devenus collectors aujourd’hui, bien sûr!).

Durant ces 6 décennies, l’histoire personnelle de BARBIE continue à s’étoffer. Elle aura peu à peu une grande famille: 5 soeurs ( les plus connues sont SKIPPER et TRACY), 1 frère qui passe un peu inaperçu, 21 chiens et toute une ménagerie… et puis un amoureux, le fameux KEN . Comme sa chérie, KEN verra son physique et son look évoluer… En revanche, quand BARBIE quittera Ken pour un surfer nommé SLOANE, le public n’adhérera pas!

BARBIE suit son époque, elle exercera tour à tour la plupart des professions, y compris les plus inattendues, elle adoptera mille looks, et se transformera en voyageant de part le monde. Barbie noire est vendue dès 1968, elle sera suivie de nombreux « clones » de tous les continents. Simultanément, ses mensurations évoluent aussi, d’abord lentement, puis radicalement: on trouve maintenant des BARBIE rondes, ou petites, ou avec une « culotte de cheval » ( et même de l’acné ).

MATTEL le souligne: BARBIE fait vivre les différences!! On rencontre aujourd’hui une BARBIE chauve ( destinée aux enfants suivant un traitement anti-cancéreux) , une BARBIE voilée, une BARBIE handicapée ( avec une prothèse)  … et le catalogue semble inépuisable! On y trouve par exemple aussi des BARBIE à l’effigie de « femmes d’exception », de part leur engagement ou leur réussite professionnelle ( l’une des plus réussies étant la BARBIE-FRIDA KAHLO)

Evidemment tout cela suscite la passion de nombreux collectionneurs parfois prêts à débourser une petite fortune pour certains modèles! Pourtant, BARBIE semblait sur une mauvaise pente: la concurrence d’ELSA et ANNA ( poupées Reine des Neiges) avait fait chuter ses ventes de 21%…

Quid de la suite? Entre modernité et nostalgie,  BARBIE a-t-elle encore de beaux jours devant elle? Ou pas?? A voir dans 10 ans     ( y aura-t-il un jour une « BARBIE  entre à l’EHPAD »??).

ALLEZ!… BON  ANNIVERSAIRE  BARBIE!

barbie-franceinfo_opt

Photo France Info

pas de commentaires

Postez une réponse