Home Actualités

0 585

florent ladeyn2

Quelle année pour Florent Ladeyn! La finale de « Top Chef », l’ouverture d’un second restaurant, le titre de « nordiste de l’année » décerné par les lecteurs de La Voix du Nord, un nouveau bébé...et depuis quelques heures, une étoile au Michelin !

Tous ceux qui sont venus chez lui au Vert Mont ( à Boeschèpe) n’en seront pas surpris et se réjouiront que le talent du sympathique jeune chef soit ainsi reconnu. Aucun « tape à l’oeil chez lui, mais une cuisine simple, authentique et raffinée, élaborée autour de produits irréprochables. Quand le « terroir » s’allie ainsi à la créativité, le plaisir est vraiment dans l’assiette. L’ambiance de l’établissement est résolument décontractée, avec un service à la fois naturel et professionnel…le tout pour un prix raisonnable (et Florent Ladeyn assure qu’il n’augmentera pas ses tarifs pour cause d’étoile!)

Bien sûr, le restaurant affiche complet, et il faut réserver bien à l’avance…mais la patience est récompensée…

                                        Auberge du Vert Mont  1318 rue du Mont Noir 59299 Boeschepe   réservations  par tel.  au 0328494126

                                       (  et    Le Bloempot (cantine flamande)  22 rue des Bouchers  59800 Lille  )

Né à Beyrouth en 1980 dans une famille d’intellectuels et d’artistes ( fils de musiciens, neveu de l’écrivain Amin Maalouf), Ibrahim Maalouf est un musicien ( pianiste et trompettiste), compositeur ( particulièrement de musiques de films…dont le récent « Yves Saint-Laurent »), arrangeur et professeur. C ‘est le seul trompettiste au monde à jouer de la musique arabe avec une  trompette à quarts de ton (inventée par son père en 1960).

Aujourd’hui connu et reconnu, il a remporté de nombreux concours de musique classique et de jazz . Les Victoires du jazz l’ont récompensé en 2013, tandis que l‘Unesco lui avait décerné le titre de « jeune artiste oeuvrant pour le dialogue interculturel entre les mondes arabe et occidental »…

Toujours en recherche d’ouverture et de novation, il n’hésite pas à s’ouvrir à des sonorités plus actuelles, électro, jazz-funk et fusions.

Les Victoires de la Musique viennent de distinguer  Ibrahim MAALOUF  pour son album « ILLUSIONS » dans la catégorie « album de musiques traditionnelles ou de musiques du monde.

 

« 

RESTEZ CONNECTE