Photo ohmyindia.com

Ce n’est pas la première fois que Les Musiques Sacrées de Fes invoquent et  bousculent la géographie! Ainsi, en 2013, FES était “ANDALOUSE” ( ce qui, historiquement, n’était pas si faux!)…L’an dernier, elle se déclarait fièrement AFRICAINE , rappelant alors une double vérité, géographique et historique, car FES fut longtemps à l’origine de riches échanges commerciaux, intellectuels et spirituels avec les grandes capitales africaines.

Et voici que ce printemps ( du 6 au 14 Mai), c’est en INDE que s’immergeront les participants à la 22ème édition du Festival , car les organisateurs ont décidé de rendre hommage à la culture et à la spiritualité indiennes. Durant toute une semaine, de nombreux spectacles ( concerts intimes ou grandes créations) mettront donc à l’honneur des artistes indiens  représentant les traditions, l’histoire , et le génie créatif de leurs différentes régions.

Rien de très étonnant lorsqu’on sait que Alain WEBER, le Directeur Artistique des Musiques Sacrées, est un connaisseur pointu et qualifié de la culture indienne, en particulier musicale. Il ne fait aucun doute qu’il apportera beaucoup de pertinence et d’exigence tant pour le choix de la programmation qu’au respect dans le dialogue des cultures et des traditions, puisque c’est sa raison d’être et de faire depuis des années! Le fameux “Esprit de Fes” qui se veut  “porte ouverte sur la connaissance  , l’échange et la tolérance” et “fenêtre sur le monde” se donne là un cadre séduisant, annonciateur de riches découvertes et de belles soirées…..

A  NOTER    L’ensemble du programme du Festival de Fès est consultable sur le site officiel www.fesfestival.com , qui permet également l’achat des places en ligne ( certaines informations données sur le site ne sont pas encore définitives ou complètes)

Cette 22ème édition a une seconde  thématique, bien présente sur son affiche: celle des “Femmes Fondatrices”, qui sera particulièrement évoquée lors du FORUM de FES ( 4 matinées)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pourriez aimer ces articles

Afficher plus d'articles