Actualités En Vedette

“FOREVER 27 CLUB” : MALEDICTION MYTHIQUE OU SIMPLE COINCIDENCE?

Photo etvonweb.be

Pour beaucoup, 2016 est à marquer d’une pierre noire. L’année qui s’achève a effectivement vu la disparition de véritables mythes: David BOWIE, PRINCE, Léonard COHEN, George MICHAEL sont les artistes les plus notoires ayant quitté ce monde en 2016, de ceux qui ont influencé des générations de musiciens et d’admirateurs… Cependant, si on a pu parler de “loi des séries”, aucune “malédiction” n’a été évoquée,  et l’âge de leur décès excluait toute allusion au fameux “CLUB des 27″…

…Un Club auquel personne sans doute ne souhaite appartenir, puisqu’il regroupe des artistes connus et influents ( presque exclusivement du Rock et du Blues) qui,  tous,  ont trouvé la mort à 27 ans.

Si on cite parfois le guitariste blues  Robert JOHNSON , décédé en 1938 , comme premier membre du club, le déclencheur est plutôt à chercher dans les morts rapprochées, à l’âge de 27 ans, de Brian JONES ( ex-membre des Rolling Stones, mort noyé dans sa piscine en juillet 1969), de JIMI HENDRIX ( décès dû à une overdose en juillet 1970) , puis de Janis JOPLIN (overdose en octobre 1970) et de Jim MORRISON ( décédé en juillet 1971)….Le mythe d’une malédiction s’amplifie encore avec le suicide de Kurt COBAIN en 1994, au point de passer dans l’inconscient collectif….avant d’être conforté en juillet 2011 avec la mort, toujours à 27 ans, d’Amy WINEHOUSE.

Un mythe qui a dorénavant la vie dure, même si des études statistiques ciblées ( la dernière est une étude australienne, qui reprend l’âge de décès de centaines de musiciens) concluent à une coïncidence, et indiquent que davantage des musiciens recensés étaient en fait décédés à 56 ans…..le nombre de décès à 27 ans n’étant “pas significatif” ( mais  par ailleurs manifestement  lié à un mode de vie “à risques”, commun aux  musiciens et chanteurs concernés)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pourriez aimer ces articles

Afficher plus d'articles