Actualités Albums Coups de coeur

ARNO, “TOUT LE BAZAR” DANS UN NOUVEL ALBUM…

(Photo Ouest France)

“HUMAN  INCOGNITO”, 13ème album solo d’ARNO est sorti il y a quelques jours, de quoi réjouir les inconditionnels du chanteur belge, au plaisir de retrouver ce pote qu’ils aiment, un peu déjanté, toujours aussi sensible, exigeant et authentique…Un album un peu fouillis, donc riche et multiple ( fait de blues et de rock bien sûr, mais avec aussi de la country et de l’électro ), dans lequel Arno chante en anglais et en français. On y retrouve bien des thèmes récurrents et vitaux chez ARNO : l’amour, l’alcool, le temps qui passe…bref “tout le bazar”, comme il dit et répète!

Mais la vraie “bonne drogue” d’Arno reste la scène ( il avoue “faire des disques pour faire des concerts”)….Il est donc parti pour une longue saison de tournée, de janvier à avril-mai, en France et en Europe ( dates des concerts sur www.arno.be).

Album   Human Incognito chez Naive (14 euros)

QUELQUES  REPERES  BIOGRAPHIQUES

ARNO (de son vrai nom Arnold Charles Ernest HINTJENS) est né à Ostende en mai 1949. Trilingue, il commence par chanter en anglais, puis passe plus volontiers au français, voire au flamand. Influencé par le rock et fan d’Elvis, bouleversé par Dylan et son “Like a rolling stone”, sensible aux idées (et aux idéaux) de mai 68, il démarre sa carrière en 1970 avec le groupe Tjens Couter, puis avec le groupe TC Matic . Dès 1986 il la poursuivra en solo ( excepté la parenthèse de “Charles et les lulus”).

C’est la bande originale du film de B. Blier “Merci la Vie” (1990) qui le fait connaître en France….Par ailleurs Arno aborde aussi le cinéma en tant qu’acteur: il est remarqué dans plusieurs rôles (assez récemment dans “KOMMA” en 2006, dans “J’ai toujours voulu être un gangster” de S. Benchetrit en 2008 où il joue une scène étonnante avec A. Bashung….) et il sera  au générique de “Préjudice” avec Nathalie Baye, qui sort début février 2016).

Connu pour une voix rauque et cassée et pour des textes précis, souvent poignants, parfois plus naïfs ou utopiques, Arno touche surtout un public d’initiés, même si la critique spécialisée est généralement enthousiaste. Chansons originales  (“Les yeux de ma mère”, “Chic et pas cher”…etc etc) et nombreuses reprises souvent décalées et personnelles (“Les filles du bord de mer” , “Voir un ami pleurer”…) jalonnent son parcours foisonnant, où l’accordéon cotoie la guitare électrique. Arno a reçu 5 fois le Humo’s Pop Poll Award  du “meilleur chanteur belge”. Quand il n’est pas en tournée, il vit à Bruxelles, où on peut le rencontrer dans de petits cafés populaires!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pourriez aimer ces articles

Afficher plus d'articles