Actualités Albums En Vedette

BIGFLO et OLI …. LES “GENTILS” RAPPEURS TOULOUSAINS

Par Pascale GUISLAIN                                                                                                       Photo L’Express

 

Des rappeurs… mais qui ne font peur à personne, en tout cas  pas trop. Qui ont une histoire personnelle et un parcours plutôt rassurants et pas particulièrement atypiques. Dont les textes sont bien écrits et appellent plus à la réflexion ou à la prise de conscience qu’à la violence. Qui ont une “vraie” formation musicale et instrumentale.… des OVNI ? Pas vraiment, car  ils sont bien identifiés, qu’on les voit beaucoup depuis quelques années,  et qu’ils sont apparemment bien ancrés dans le réel ( “La vraie vie” est d’ailleurs le titre de leur 2ème album, certes à nuancer par le titre du 3ème album qui vient de sortir et  s’appelle ” La Vie de Rêve” ).

Florian ( BIGFLO) et Olivier ( OLI) sont deux frères nés à Toulouse il y a respectivement 25 et 22 ans. Leur père, argentin, les initie à la salsa. Leur mère, algérienne, est férue de chanson française. Alors la musique et les chansons, ils connaissent depuis leur naissance. Dès l’enfance , ils étudient des instruments ( la trompette pour Oli, le piano et la batterie pour l’aîné). Très jeunes aussi, ils découvrent le rap, grâce à YOUTUBE.

Ils se produisent d’abord sur des scènes locales, puis assurent des premières parties  (Sexion d’Assaut par exemple), travaillent avec Cali, Orelsan, I Am etc… En 2011, le clip ” Ce n’est que le début” enregistre des records de vues… Et tout part très vite pour BIGFLO et OLI, qui signent chez Polydor en 2013.

En 2015, leur premier album, “La Cour des Grands” est disque de platine, leur popularité croît….

En 2017  “La Vraie Vie” dépasse les 300000 ventes. S’ ajoute à cela la création d’une marque de vêtements, une collaboration avec STROMAE, des passages sur la chaîne du youtubeur SQUEEZIE, les Victoires de la Musique ( en musiques urbaines).. BIGFLO et OLI sont alors vraiment lancés.

La sortie de “La Vie Rêvée” en ce mois de novembre 2018 a été évoquée dans  de très nombreuses émissions radio et télé ( y compris sur des chaines “grand public”) . On y a souligné la qualité des textes, le choix des mots, au service de thèmes simples et quotidiens  qui font néanmoins passer un message ( refus de la société de consommation, esprit de fête, plaisir de la création collective…)

Les 2  interprètes/auteurs/compositeurs  ( ou doit-on dire rappeurs/lyricistes/instrumentistes ?) semblent plus que jamais  bien partis sur leur lancée d’un rap assez classique ( certains le diront ” à l’ancienne”), sans doute suffisamment  “cool”  pour séduire un public plus large que celui du rap “dur”.

Petit extrait pour tester ce ” décloisonnement” des styles musicaux ?

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pourriez aimer ces articles

Afficher plus d'articles